Les photographies de François Nagir sont sous forme de diptyque.

Collées l'une à l'autre, ces images mettent tout d'abord en évidence des formes simples, des figures géométriques par un cadrage quasi minimaliste.

Ainsi, câbles électriques, pylônes, cheminées d'usines, murs, ponts, routes et trottoirs, s'opposent ou s'associent à des portraits de personnages solitaires, rêveurs et parfois énigmatiques.

L'humain et son espace, le portrait, le paysage, tout reste pourtant équilibré et silencieux comme sur une toile d'Edward Hopper.


Je vous invite donc à vous rendre au Réservoir les samedis 3 et 10 octobre de 10h à 17h et le mercredi 7 octobre de 10h à 18h, afin de vous rendre compte de ce travail étonnant.

Pas de vernissage prévu, et 10 personnes maximum dans la salle durant la visite.

Merci à vous de respecter ce protocole.


Yann Voisin

Le Réservoir

 

 

________________

 

La photographie ne serait-elle pas avant tout une histoire de sensibilité ? de confiance en soi ? de confiance en l'autre ?

Peu importe le physique, la beauté vient de l’authenticité, de la relation à soi et à l'autre...

 

Je m'inspire des personnes que je rencontre. Ce book est un laboratoire, un état des lieux de mes rencontres photographiques.

 

Si vous appréciez mes photos vous pouvez me laisser un message sur mon livre d'or.
Si vous souhaitez vous exprimer à travers la photo ou tout simplement discuter, n'hesitez pas à me contacter

 

Bonne visite...

François NAGIR

 

 

_________________________________

 

 

Nos discussions, nos confessions, ce qui nous atteint, ce qui nous rejoint...

Elle se déshabille, joue avec son corps, cherche l'expression d'un mouvement, d'un effet de voile, de liquide...
La lumière, les couleurs, les courbes... Je guette, je compose, je cadre, je fige l'émotion, je fige ce qui nous lie mais c'est entendu j'évite son regard, j'évite son visage.


Ce book est dédié à
Lucrèce (1988-2010)